fleur5-250.png
WEB-© F-S (3).jpg
fleur6-250.png

Cité de la Musique - Philharmonie de Paris | 18 novembre 2022

Première Rencontre des Amis des Jardins Remarquables Européens

En collaboration avec le ministère de la Culture et l’ASBL, Association des parcs et jardins de Wallonie
Rencontres-débats sur le thème "Demain, l’Art des jardins, patrimoine et écologie"

Les vendredi 18 novembre 2022, a eu lieu à la philharmonie de Paris - Cité de la musique, la première Rencontre des membres de l'AAJRE. Une manifestation organisée par Natalia Logvinova Smalto, présidente-­fondatrice de l’Association des Amis des jardins Remarquables Européens, en partenariat avec le ministère de la Culture, à l’occasion du 1er anniversaire de l’association.

Accueil musical : Fiona Mato, piano et Simona Castria, saxophone

Ouverture de la Rencontre
 

Olivier Mantei, directeur général de la Cité de la Musique - Philharmonie de Paris

Un mot de bienvenue et de remerciement pour l’aventure étonnante menée avec Natalia Logvinova Smalto et son soutien au projet "Symfolia, la symphonie des feuilles".
"D’ici à deux ans, un arbre gigantesque paré des vertus de la biodiversité car composée de matières recyclées va s’élever ici même, à la Philharmonie, il va être bâti par l’artiste plasticienne américaine Rachel Marks, aidée de quelque 20 000 enfants. C’est une formidable initiative de démocratisation culturelle"


Natalia Logvinova Smalto, fondatrice de l’Association

Agrandir la famille des jardins remarquables, valoriser notre patrimoine, notre écosystème, l’univers dans lequel nous habitons tous.

"Et, aujourd’hui, pour notre premier anniversaire,  pour ces premières Rencontres des Amis des Jardins Européens,  nous avons réuni une première centaine de membres actifs.
Le but ultime de l’Association des amis des jardins remarquables européens est d’accroître les efforts engagés par le ministère de la Culture, propriétaire de ce label, pour la valorisation, l’extension, et la reconnaissance de la labellisation « Jardin remarquable en Europe..." (extrait du discours de la fondatrice)

> Téléchargement en version intégrale

Jean-François Hébert, directeur général des Patrimoines et de l’Architecture, ministère de la Culture

La passion pour les jardins n’a pas de frontière.
"C’est avec un immense enthousiasme que la Belgique rejoint le label «Jardin Remarquable » . Dix-huit parcs et jardins sont désormais distingués : Domaine de Freÿr, parc de la Hulpe, d’Enghien, du château de Seneffe ou du château de Beloeil... La passion que génère le jardin, qui est indescriptible et qui touche tous les sens, fait triompher ce qu’un jardin peut représenter pour les âmes, pour les esprits et pour les êtres"


Première table ronde

"L’Association des Amis des Jardins Remarquables Européens pour la valorisation de l’art des jardins : importance et perspectives européennes du développement du Label Jardin remarquable"

Modératrice : Mylène Sultan, présidente de l’Association des Journalistes du Patrimoine

 

Michèle Quentin, déléguée de l’association des Parcs et jardins en Région Centre - Val de Loire, membre du jury du Prix de l’Art du Jardin de la Fondation Signature - Institut de France
Présentation du Prix de l’Art du Jardin, créé par Natalia Logvinova Smalto en 2020, son jury, ses objectifs, les lauréats de ce prix auquel une cinquantaine de propriétaires de jardins remarquables postulent chaque année. C’est ce prix qui a donné à Natalia Logvinova Smalto l’idée d’étendre le label « Jardin remarquable » aux pays européens. Et c’est ainsi qu’est née, en 2021, l’Association des Amis des Jardins Remarquables Européens (AAJRE)

 

Jean-Louis Sureau, président du campus d’excellence du Patrimoine, métiers d’art et tourisme (Centre Val de Loire), ancien directeur du château d’Amboise
Ce connaisseur du paysage patrimonial français, amateur de jardins, nous a livré son sentiment sur l’intérêt sur l’importance de la création de l’association dans sa version européenne. Cohérence culturelle, tant il est vrai que les jardins de nos pays se sont tous mutuellement influencés (à l’image du jardin italien de la Renaissance qui a essaimé et a servi de modèle). Cohérence touristique et donc économique, un label européen d’excellence permettant aux voyageurs de sélectionner en toute connaissance les lieux à visiter.

 

William Christie, chef d’orchestre, fondateur de l’ensemble Les Arts Florissants
Le chef d’orchestre nourrit une passion de même intensité pour la musique et pour les jardins. Son jardin de Thiré (Vendée), classé à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et labellisé remarquable depuis 2004, marie les influences historiques des différents pays européens. « Lorsque je pense à ce jardin, je pense à la musique que j’aime » affirme celui qui a redonné vie à l’esprit baroque et organise chaque été un festival de musique dans ses jardins de Thiré.

 

Claire Gibault, la cheffe d’orchestre et la directrice du Paris Mozart Orchestra
« Orchestre au bahut » (soutenu par la Fondation Signature) est un projet artistique pluridisciplinaire d’envergure permet à quelque 1500 jeunes de se familiariser avec la musique et l’art sous différentes formes. En 2022, les collégiens et lycéens de 14 établissements scolaires, ont travaillé sur le « Jardin en mouvement », un « mélologue » conçu autour d’un texte du paysagiste Gilles Clément et d’une musique de la compositrice Alexandra Grimal. Un projet enthousiasmant !

Deuxième table ronde

"Jardins du futur : patrimoine, écologie et transition climatique"

Modérateur : Alain Baraton, jardinier en chef du domaine de Trianon, du grand parc de Versailles et des jardins de Marly


Laurence Baudelet, coordinatrice des projets de l’association Graine de jardins
Présentation de Graine de jardins et de sa politique en faveur des jardins de demain. L’objectif est de former les jardiniers de demain, de sensibiliser les jeunes générations aux problématiques des changements climatiques en cours, d’expérimenter des projets ayant trait aux futures politiques de la ville en matière de jardins et de biodiversité.

 

Anne Marchand, cheffe du patrimoine naturel à la direction des parcs, paysages et environnement du département des Hauts-de-Seine, présidente de l’association Hortis
Gestionnaire d’une vingtaine de parcs et jardins patrimoniaux publics, le département gère désormais ces lieux avec un souci permanent d’adaptation aux changements climatiques, déjà perceptibles. Le jardinier doit faire face à des sécheresses, des changements dans les régimes de pluie, de nouvelles maladies... Un point positif : moins interventionniste, plus respectueux, il observe un retour de la biodiversité de la nature et du vivant dans les jardins

 

Jean-Philippe Teyssier, sous-directeur des jardins du Louvre et des Tuileries
Les observations faites sur les jardins des Tuileries et du Louvre (30 hectares) en disent long sur la place du jardin dans la ville et sur la responsabilité des gestionnaires dans le bien-être des citadins. Des thermomètres déposés en divers endroits du jardin ont montré une différence de température de 20 degrés entre différentes parcelles : Le « Bosquet » créé par Pascal Cribier et Giuseppe Pennone faisant figure de modèle face à l’espace le plus historique du jardin, le minéral accumulant la chaleur.

En guise de conclusion...

Château de Poncé : "Je souhaitais vivement remercier le Dr Natalia Logvinova Smalto ainsi que toute l’équipe des Amis des Jardins Remarquables Européens, pour la belle après-midi que nous avons passée à la Philharmonie vendredi 18 novembre. Les tables rondes furent enrichissantes et les intervenants disponibles à la discussion après les échanges. Vous êtes les bienvenus à Poncé !"
 

Patricia Laigneau, Château du Rivau : "Merci d’avoir si bien organisé ces Premières rencontres riches en partages d’expérience et moments de convivialité. Avec notre gratitude."
 

Mélanie Biville Bindelli, membre de la Société Française des Traducteurs : "J’ai assisté vendredi dernier à la Première Rencontre des Amis des Jardins Remarquables Européens, en qualité de "Membre amie". Je tenais à remercier à nouveau Madame Logvinova Smalto et son équipe pour l’organisation de ce bel événement. J’ai ainsi pu rencontrer et échanger avec des acteurs engagés, ce sont des moments rares très appréciables. Le défi à relever est considérable, il est d’autant plus passionnant et doit être l’affaire de tous."

Béatrix d’Ussel, Arboretum Neuvic d’Ussel : "Quelques lignes pour remercier l’AJRE de cette belle initiative. C’est une grande joie de se sentir soutenus, de se retrouver entre amateurs ou professionnels passionnés par nos parcs et jardins. Je souhaite un magnifique développement à cette association pour fédérer et faire apprécier les parcs et jardins jusqu’au bout de l’Europe ! J’attends avec impatience la création de la plaque pour l’installer à l’entrée de l’Arboretum."

LogAAJRE21-22.png
MinCult-295.png
JR-295.png
ASBL-295.png
LogoFS_1.png
LogPhilharmonieParis2.png